Bilan : 6 ans d’études en communication

Hello tout le monde ! I’m back après quasiment un an sans publier d’article par ici. Le dernier date quand même de décembre et je parle de ma wishlist de Noël… Un sujet qui n’a rien à voir avec ce dont je vais vous parler aujourd’hui.

Petit disclaimer : Je fais mon come-back sur le blog dans l’optique de faire un vrai retour et de vous proposer plus régulièrement des articles par ici. Je ne sais pas encore avec quel rythme mais j’aimerai continuer à vous parler de mode, de beauté et de voyages mais je souhaiterai aussi plus approfondir tout ce qui est conseils, bien-être et entrepreneuriat !

Enfin bref, vous l’avez certainement deviné grâce au titre, mais aujourd’hui nous allons faire le bilan de mes six ans d’études supérieures dans le domaine de la communication. On va discuter, sous forme de questions/réponses, du pourquoi du comment ce domaine, de mon parcours, de l’impact de la crise sanitaire sur mes études, de mon avis et de mon projet pro. Alors, pour celles et ceux que ça intéresse : bonne lecture !

 

Pourquoi avoir choisi des études de communication ?

Depuis toute petite, j’ai toujours été passionnée par le domaine de la mode, les magazines, etc. Puis, quand j’étais au collège et au lycée, je voyais mon avenir en tant que journaliste dans un grand magazine de mode, du style Vogue, Elle, Cosmo… Le rêve ! Je suis depuis longtemps passionnée d’écriture et on m’a toujours dit que j’avais une plume agréable (je cartonnais en dissertation aux cours de français !). Bref, un peu comme tout le monde, j’avais un Skyblog à l’époque et je trouvais ça vraiment trop cool. Je prenais mon rôle très à cœur ! Et d’ailleurs, je suis bien contente que ce ne soit plus en ligne aujourd’hui.

Donc les années de collège passent, le lycée aussi et vient le temps de choisir une école pour le post-bac. J’étais toujours passionnée de mode (d’ailleurs, encore aujourd’hui), mais aussi depuis peu, de beauté ! Avec la montée des réseaux sociaux, je lisais de moins en moins de magazine mais j’en avais toujours une bonne pile dans ma chambre. Et je commençais à m’intéresser plus globalement au domaine de la publicité qui m’attirait pour le côté créatif et qui proposait toujours l’aspect rédactionnel. Je savais qu’il fallait que j’aille dans cette branche mais j’avais tout de même un petit doute sur le métier de journaliste pour un magazine.

Je regarde un peu les différentes écoles : journalisme, communication, commerce. Les différents métiers : rédactrice, cheffe de publicité, cheffe de produit… Et là, je trouve le parfait compromis entre mode/beauté, presse, rédaction et création : le métier d’attachée de presse.

Donc tout part de là… Suite dans la question suivante !

 

Quel est ton parcours ?

Pour ma première année d’étude, j’ai fait le choix de me tourner vers une formation en relations publiques en intégrant une école privée rémoise en première année de Bachelor Relations Publiques & Événementiel. Ce ne fut pas un franc succès… Le programme de l’école ne correspondait pas du tout à mes attentes, MAIS, j’avais toujours pour objectif de devenir attachée de presse et j’ai appris à apprécier le domaine de la communication dans sa globalité. Contre toute attente, après l’obtention de cette première année, j’ai souhaité changer de cursus, pour une formation plus complète et plus générale dans le domaine de la com’ : un BTS Communication !

J’ai effectué la première année de ce BTS au CNED (à distance), avec un petit stage en com’ interne dans une industrie automobile (rien à voir avec la mode mais bon je viens d’une petite ville où il n’y a absolument pas de mode ou de beauté. Il fallait faire avec les moyens du bord).

Entre temps, vu que je m’ennuyais fortement avec l’école à distance et que j’avais très envie de créer du contenu, écrire et parler de mes passions qui sont la mode et la beauté, j’ai créé ce blog et développé ma page Instagram : @laurie_pstr, qui me permet aujourd’hui de collaborer avec de superbes marques et d’échanger au quotidien avec une communauté ultra bienveillante.

Bref, pour la deuxième année, j’ai suivi mon copain qui déménageait entre Lyon et Saint-Etienne et j’ai réussi à intégrer un BTS en lycée, où là, j’ai pu effectuer mon stage dans une agence RP/e-RP spécialisée dans la mode et le lifestyle. C’était très cool ! MAIS, petit hic, je n’ai pas trop apprécié le monde des RP. Par contre, j’ai bien aimé les e-RP et les quelques missions que j’avais sur les réseaux sociaux et la rédaction web !

En troisième année, j’ai intégré le Bachelor Responsable de Communication de Sup de Com Lyon, en alternance dans l’entreprise de transport en commun de Saint-Etienne, en tant qu’assistante de communication (externe, interne et RP). J’ai tout de même souhaité continuer les RP mais ce n’est pas ce que j’ai le plus aimé faire lors de cette expérience ! Cette alternance était top, même si pas aussi glamour que la mode encore une fois. J’y ai développé mon goût pour la rédaction, le graphisme et les campagnes de communication. MAIS ! En parallèle, grâce à mon blog et Instagram, j’appréciais de plus en plus la gestion des réseaux sociaux et c’est ce qui me manquait…

Du coup, je suis restée dans la même école pour faire le Master Manager de la Communication avec une spécialité digitale, et cette fois ci, j’ai effectué les deux ans d’alternance en tant que chargée de communication digitale dans une entreprise de pharmaceutique. Je gérais donc les réseaux sociaux, le site internet et les projets digitaux d’un grand groupe. Et là, j’ai trouvé ma voix : la communication digitale !

À savoir que j’aime tellement ça que j’ai créé ma micro-entreprise quelques semaines après mon entrée en Master afin de devenir freelance en communication pour aider des e-commerces à se développer en ligne. Mais ça, on en parlera dans un prochain article !

 


Que penses-tu de l’alternance ?

Si vous avez l’opportunité de faire de l’alternance, alors FONCEZ ! Je trouve qu’il n’y a rien de mieux comme formation. On apprend 1 000 fois mieux sur le terrain, on peut appliquer ce que l’on apprend en cours et en plus c’est un gros avantage sur le CV. Bon, par contre, ça ne vous permet pas non plus de trouver votre premier job en claquant des doigts.

Mes années d’alternance ont été tellement enrichissantes… J’y ai découvert toutes les facettes du métier que je souhaite exercer mais j’ai aussi appris à devenir indépendante financièrement et à être carrément prête pour entrer dans la vie active. Car même si j’étais encore étudiante, j’étais aussi considérée comme salariée et ce, bien avant d’obtenir mes diplômes, ça fait gagner en maturité !

 

Comment la crise sanitaire a impacté tes études ?

Pendant plus d’un an, j’ai réalisé mes cours et mon alternance à distance, derrière mon ordinateur et seule dans ma chambre. Bon, c’était le cas pour une grande partie des étudiants !

Au début, c’était sympa mais c’est devenu très vite lassant. Impossible d’écouter un cours en entier, les devoirs étaient faits sans motivation et à la dernière minute, ça en devenait un vrai supplice. Et en plus, on ne voyait ni les copines, ni les collègues. Mais bon, j’ai tenu bon, et ma passion pour la communication a rendu ça bien plus simple. Honnêtement, si je n’étais ni passionnée, ni organisée, j’aurais sans doute raté mon diplôme.

Mais d’un autre côté, ça m’a permis d’avoir plus de temps pour développer mon auto-entreprise et mon Instagram. Peut-être un mal pour un bien ?



Globalement, quel est ton avis sur ton parcours et les écoles ?

Aujourd’hui, je suis sûre d’avoir trouvé le domaine qui me plait, c’est-à-dire, la communication digitale ! L’alternance m’a permis d’en apprendre plus mais je n’aurais pas autant de compétences si je n’étais pas freelance et créatrice de contenu à côté… Même si j’ai eu 6 ans de cours dans le même domaine, en dehors du BTS, je trouve que mes formations n’allaient pas assez loin. Par exemple, j’ai pris une spécialité digitale, mais on ne nous a pas appris à faire une campagne Google Adwords ou à comprendre Google Analytics, j’ai dû le faire de mon côté, et ça, c’est un peu dommage. En revanche, niveau stratégie de communication, j’en ai tellement mangé que je suis plus qu’opérationnelle ! 

 

Quel est ton projet professionnel ?

Ça va bientôt faire un mois que j’ai terminé mes études en alternance et que je suis donc au chômage. J’ai longuement hésité entre chercher un CDI ou me lancer à 100% à mon compte, mais plusieurs paramètres ont fait que j’ai décidé de me tourner vers la première option, tout en gardant mon auto-entreprise à côté !

En effet, j’aimerai, avant de me lancer à 100% dans l’entrepreneuriat (si je le fais un jour – car peut-être que je changerai d’avis si je me sens bien où je suis) cumuler de l’expérience et avoir pour le moment une situation stable, un rythme propre au travail en bureau, des collègues que je vois quotidiennement, etc.


Du coup, je cherche un job dans la com’ digitale, en tant que community manager, social media manager, chargée de communication digitale ou bien cheffe de projet, ou même un poste en communication globale mais avec une partie digitale, que ce soit en agence ou chez l’annonceur !

Voili voulou pour le bilan de mes études supérieures ! J’espère que ça vous a plu. N’hésitez pas à m’envoyer un message sur Instagram si vous avez des questions sur mon parcours, sur l’école Sup de Com, le CNED, l’aternance ou autre 🙂

Laisser un commentaire